• Le Vent Comme la feuille au sol, dont la seule destinée est le vent qui va la faire voyager,je me laisse porter sur les ailes de l'alizé . Ce vent qui berce tout au long de l'existence, avec pour égard caresse , va enfin devenir la liberté. Il a pourtant, par des tempêtes, essayé de l''arracher à cet ordre prédestiné, mais difficile de fuir ce qui t'a donné vie, on y est bien trop attaché. Elle a grandi sur l'arbre, puis un jour d'automne, le géant de bois va la libérer, obligé par les règles du monde de se reposer pour recréer dans un cycle futur d'autres feuilles. Le vent qui vient de se lever avec force et détermination est heureux de lui donner son souffle, il va lui faire alors vivre des voyages jamais imaginés.. Refuser ce vent, c'est impossible, seul le vent connait le but de sa conquête Une fantastique traversée, parsemée de rencontres, de mille découvertes et d'arrêts, pour permettre au vent de se reposer. Pendant ce voyage, elle va peu à peu vieillir, les couleurs vont se ternir, les rides vont grandir et peu à peu elle va être froissée, puis s'endormir à terre transformée en poussières. Alors usée, la feuille voudra savoir pourquoi prisonnière de l'arbre, une fois détachée, elle se retrouve soumise au gré vent. Puis le vent va cesser ,afin qu'elle puisse se reposer ,il l'a quitte, heureux de l'avoir fait virevolter.. Oui,elle a été esclave de sa condition, mais quel merveilleux séjour au bras du vent. Elle n'avait rien choisi, pourtant le vent lui avait fait croire à une liberté si souvent espérée!! A coté d'elle, une autre feuille que le vent a déposée , comme elle, après une escapade rêvée. Je suis comme cette feuille, attachée à mes racines, à ma branche familiale, bercée par le vent qui me regarde grandir ,vieillir, pour mieux me faire évoluer dans la vie. Ce vent que je sens et que je ne vois pas. Je me dis que mes yeux ne me montrent pas tout, que je n'entends pas tout, pourtant dés que le vent frémit, j'ouvre les bras pour que tout mon être savoure ce délicieux moment. Je ne suis maitre de rien.Par contre mes paroles,ne sont pas de vent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Grazy (mai 2008)


  • Commentaires

    2
    FMR Profil de FMR
    Mercredi 17 Octobre 2012 à 10:14

    Merci tu nous livres «  la jeunesse la vieillesse » « la vie la mort  » comme une évidence j'aime cette traversée Je me soumet à ces conditions.

    Et tant que le vent souffle je vais continuer à virevolter j'ouvre les bras pour faire évoluer ma vie et je vais savourer que les délicieux moment.

    Et mes paroles ne sont pas (moi non plus)  du vent …...elles sont juste quelque fois rêverie. Et ce matin j'avais juste besoin de lire ça ! j'allais dire entendre ....car en lisant j'ai entendu !

    merci graziella et gros bisous M.C

     

    1
    miss lilith
    Mercredi 17 Octobre 2012 à 08:37

    bonjour,

    tres joli écrit

    bonne journée

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :